Accueil International Coopération : Premiers pas d’Oligui Nguema au corps de garde africain

Coopération : Premiers pas d’Oligui Nguema au corps de garde africain

par Dimitri LOUBA
113 vues

La rencontre du 11 avril 2024 au palais présidentiel d’Abidjan entre le président de la Transition gabonaise Brice Clotaire Oligui Ngueme et l’incontournable président ivoirien Alassane Ouattara, ne cesse d’alimenter la chronique des journaux numériques et plus particulièrement la presse privée locale.

C’est en ces mots qu’Oligui Ngueme a témoigné et honoré de sa confiance auprès du doyen de la première puissance économique ouest-africaine : « Je remercie le président Alassane Ouattara, doyen, de la sous-région et de la CEDEAO pour le retour de mes frères d’armes et de leurs Etats au sein de la CEDEAO. », a déclaré le Président de la Transition du Gabon, Brice Nguema.

En revanche, le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara n’a pas manqué d’exprimer sa joie et son appréciation du climat apaisé et la situation de paix qui règnent actuellement au Gabon. À cet égard, ’’je voudrais vous réitérer mes félicitations pour la convocation du dialogue national inclusif au Gabon auquel nous souhaitons un plein succès dans l’intérêt du peuple frère gabonais. La Côte d’Ivoire sera bien évidemment à vos côtés pour offrir nos conseils et partager avec vous notre expérience et la valeur de paix de Concorde’’, a assuré Alassane Ouattara.

Aussi, les deux hommes d’Etat se sont engagés lors de cet entretien à intensifier davantage leurs échanges économiques commerciaux, notamment dans le secteur agricole minier et énergétique, ’’parce que nous le savons tous, il y a une affinité spéciale entre les Gabonais et les Ivoiriens’’, a révélé Alassane Ouattara.

Par ailleurs, Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été créée par les Chefs d’État et de Gouvernement de quinze pays d’Afrique de l’Ouest, lors de la signature le 28 mai 1975 à Lagos, au Nigeria, du Traité de la CEDEAO.  Le Traité de Lagos a été signé par les Chefs d’État et de Gouvernement du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Liberia, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Nigeria, de la Sierra Leone, du Sénégal et du Togo, avec pour mission déclarée de promouvoir l’intégration économique dans la région.

Considérée comme l’un des piliers de la Communauté économique africaine, la CEDEAO a été créée dans le but de promouvoir l’idéal d’autosuffisance collective de ses États membres. En tant qu’union économique, elle vise également à créer un grand bloc commercial unique par le biais de la coopération économique.

Articles Similaires

Laissez un commentaire

Créée le 03 mars 2003 dans un paysage médiatique composé d’une population à 90% d’obédience chrétienne, la RTN est le premier média gabonais qui a su concilier par ses programmes, l’inspiration religieuse, l’aspiration politique, le réalisme économique et l’éthique sociétale.

Copyright @2022 tous droits réservés rtn 2022 – Designed and Developed par tdsgabon